Greenerwave a rejoint le programme HPE Start-up 2018.

Greenerwave propose une solution pour accroître la réceptivité et l’amplitude des ondes Wi-Fi ou téléphoniques à l’intérieur d’un lieu sans en augmenter le volume qui y circule.

Créée en novembre 2015, la jeune startup basée à Nice a connu une ascension fulgurante. Récompensée en juillet 2016 par le Ministère de la Recherche au Concours National d’aide à la Création d’Entreprises de technologies innovantes (i-LAB), Greenerwave n’a pas attendu longtemps pour intégrer Station F, l’incubateur de startups créé par Xavier Niel, et le Founders Program.

La startup dirigée par Geoffroy Lerosey, Eric Labarre et Cyril Bertschy propose une solution technologique innovante qui permet d’améliorer la réception et l’accélération des ondes électromagnétiques au sein des bâtiments tout en réduisant le nombre de points d’accès.

Une solution économique et saine au problème de la faible propagation des réseaux Wi-Fi et mobiles

Dédiée prioritairement aux opérateurs de télécommunication mais aussi aux acteurs du numérique, des objets connectés, du transport, de l’industrie et du BTP, la technologie de pointe de la jeune pousse niçoise se place comme une solution économique et sans risque sanitaire.

C’est un fait : dans une habitation individuelle ou une entreprise, la qualité de la fluidité des ondes Wi-Fi ou de téléphonie mobile n’est pas toujours au rendez-vous et peut être affectée par des perturbations, la disposition des meubles ou encore l’épaisseur des murs et des cloisons. Autant de facteurs qui impactent et diminuent la puissance du signal.

Entre téléchargements interminables, faible niveau de signal et interruptions intempestives des échanges téléphoniques, le quotidien des utilisateurs est parfois compliqué. Quelques solutions comme la multiplication des répéteurs, les boîtiers Femtocell ou autres technologies MIMO permettent de corriger un tant soit peu ces aléas. Néanmoins, ces solutions nécessitent une consommation importante en énergie et produisent davantage d’ondes électromagnétiques, créant de ce fait une forte pollution électromagnétique néfaste pour la santé.

À la différence des solutions citées ci-dessus, Greenerwave innove avec une technologie qui vise à réduire considérablement le rayonnement électromagnétique à l’intérieur des bâtiments ou bureaux tout en optimisant la puissance du signal Wi-Fi et des réseaux mobiles en termes de réception et d’accélération.

« Le dispositif augmente l’amplitude des ondes à l’intérieur des bâtiments, donc la couverture » indique Éric Labarre, dirigeant de Greenerwave. « Il permet de décupler leur réflexion et de récupérer ces ondes électromagnétiques en les redirigeant vers l’antenne d’un terminal comme un smartphone, une tablette, un laptop…  ». Une telle technologie offre à l’utilisateur 4 à 16 fois plus de puissance de connexion avec un niveau stable du haut débit et une production zéro en ondes électromagnétiques.

Un système basé sur les miroirs intelligents

Techniquement, la technologie amplifie les ondes présentes dans un bâtiment en s’appuyant grâce à un assemblage de miroirs intelligents qui les oriente vers les appareils Wi-Fi, les smartphones et antennes de tablettes. Ces dispositifs peuvent être intégrés dans un mur, dans le plafond d’un bâtiment ou même dans des objets. Ils sont équipés en surface de micro-cellules qui agissent comme des réflecteurs et fonctionnent surtout sous un contrôleur local. Cette technologie permet de capter et recycler les ondes en circulation pour augmenter leur amplitude et la réceptivité globale.

 

  • Twitter
  • Linkedin

  • Twitter
  • Linkedin

Afin de poursuivre les efforts en R&D et activer le développement, une nouvelle levée de fonds est prévue, d’un montant compris entre 2 à 3 M€.

Share This