La startup CityMeo propose une solution de diffusion de contenus sur écrans connectés pour dynamiser les activités de communication des entreprises.

Pour faire face à la difficulté éprouvée par de nombreux utilisateurs à contrôler et superviser leurs écrans à distance mais aussi pour en finir avec les nombreux écrans non utilisés, la jeune entreprise toulousaine a décidé de transformer tous les écrans en outils de communication grâce à un petit outil innovant et espère ainsi devenir la solution de gestion de parcs d’écrans la plus simple au monde.

  • Twitter
  • Linkedin

Faciliter la création et la diffusion de contenus interactifs

CityMeo est un outil de communication dédié aux professionnels qui permet de faciliter la création, la publication et la diffusion de contenus interactifs sur tous types d’écrans. Avec sa solution innovante, la jeune pousse basée à Toulouse a voulu simplifier la vie des entreprises, des régies publicitaires et des points de vente. Grâce à un player intégré, elle permet de connecter les écrans et de les piloter à distance. Les utilisateurs envoient leurs contenus sur les serveurs de CityMeo, créent leurs campagne de communication puis les diffusent automatiquement sur les écrans selon les critères spécifiés. Il en est de même du contrôle des affichages en ligne qu’il est possible de paramétrer librement et en toute sécurité depuis n’importe quel device.

CityMeo permet également de créer des vidéos en ligne et d’y intégrer des contenus dynamiques pour mettre instantanément à jour vos communications. Enfin, il est possible de programmer en quelques secondes ses diffusions. Un excellent moyen de capter l’attention du public et donner de ce fait un réel impact à vos messages.

Techniquement, CityMeo fournit de puissants outils d’administration qui permettent d’intégrer les écrans connectés avec n’importe quel système d’information. La solution transforme également un smartphone ou objet connecté en télécommande à distance pour tous les écrans de diffusion.

 

Une levée de fonds bouclée et un partenariat conclu avec Sharp

CityMeo a été fondé par quatre ingénieurs, ex-étudiants de l’INP-ENSEEIHT à Toulouse. « À la base, nous sommes tous des passionnés de vidéo. Nous avons constaté qu’il y avait énormément d’écrans, bien souvent mal utilisés » explique David Keribin, cofondateur et CEO de la startup.

La jeune entreprise a déjà réussi à boucler une première levée de fonds de 2,5 millions d’euros auprès de CapHorn Invest, de la BNP et de Banque Populaire Occitane qui va lui permettre de développer ses services d’affichage sur un grand nombre de parcs d’écran dans l’hexagone et même à l’étranger. Dans cette même dynamique, CityMeo compte déjà le constructeur japonais d’équipements audiovisuels Sharp parmi ses partenaires. Un partenariat qui va offrir la possibilité à la société d’intégrer directement son boitier dans les écrans de la marque nippone.

EnregistrerEnregistrer

Share This