Lancée en 2016, la start-up Seald basée à Paris met propose une solution puissante et ultra accessible de chiffrement des échanges d’e-mails et de documents. Cette innovation de la startup incubée à ParisTech Entrepreneurs permet à ses utilisateurs destinataires et expéditeurs de communiquer et de partager des données de façon sécurisée, le tout en l’absence totale d’un quelconque intermédiaire.

Une solution de cryptage des données simple et transparente

Avec la complexité liée à une prise en main rapide de nombreux logiciels du marché, la jeune pousse parisienne a voulu résoudre ce problème à travers sa solution cryptographique Seald. En effet, les entreprises sont de plus en plus confrontées au risque de piratage des données et doivent mettre en place des processus de sécurité.

Les solutions actuelles proposées sur le marché sont certes pour la plupart efficaces mais ne sont pas faciles à mettre en place et à utiliser, se coupant alors d’un public peu au fait de ce sujet et ne disposant pas des ressources humaines et matérielles suffisantes pour se protéger efficacement.

Grâce à la solution Seald, les entreprises peuvent chiffrer, suivre et contrôler depuis n’importe quel endroit du globe leurs messages, données et documents afin de les rendre inaccessibles et illisibles pour toute personne autre que leur destinataire initial.Le service propose de s’authentifier à l’aide d’un mot de passe à usage unique, comme c’est actuellement le cas pour sécuriser des transactions bancaires. Ainsi, seuls les destinataires d’un message ou d’un fichier pourront le lire et aucune intermédiaire ne possèdera les moyens de déchiffrer son contenu.  De plus, Seald permet de repérer et de stopper définitivement une fuite quelconque de données.`

La solution permet également d’avoir un rapport détaillé et chronologique sur la personne qui ouvre les données ou documents ainsi que sur sa localisation. Pour les grosses entreprises disposant de données très sensibles, Seald peut produire des rapports d’audit précis et transférer chaque évènement au moteur de BI ou SIEM.

  • Twitter
  • Linkedin

Une levée de fonds déjà réalisée

Depuis mars dernier, la jeune entreprise dirigée par Timothée Rebours et créée à Berkeley a réussi à boucler un tour de table de 800 000 euros auprès de 50 Partners Capital, de plusieurs business angels, dont Damien Guermonprez, cofondateur de Lemon Way, et Thierry Vandewalle, venture partner Europe d’Isai, ainsi que du Fonds Ambition Amorçage Angels (F3A), géré par BPIFrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir.

Cette première levée de fonds devrait permettre à la start-up de peaufiner et d’élargir son service de cryptographie des e-mails, fichiers et documents dans toute la France afin d’aider les groupes et les administrations à atteindre leurs objectifs en matière de cybersécurité mais aussi de s’attaquer au marché nord-américain. Le recrutement de nouveaux développeurs devrait être également effectué grâce à ce financement.

Share This