La principale ressource d’une start-up est la ressource humaine et les qualités professionnelles de ses collaborateurs. Les recrutements sont des moments-clés, voici donc nos conseils pour bien les réussir.

  • Twitter
  • Linkedin

Savoir recruter quand on n’est pas DRH

Le recrutement est un véritable métier et surtout une étape importante du développement d’une startup qui dispose rarement à ses début d’une personne chargée des ressources humaines (cette tâche est souvent déléguée au CEO, au directeur technique ou au directeur marketing). Il faut donc apprendre à recruter avant de faire passer les premiers entretiens.

Pour Paul Duan de l’entreprise Bayes Impact, recruter n’est pas forcément plus compliqué quand on n’est pas DRH : “les seules personnes qui sont à même de recruter les premiers salariés sont les fondateurs et non un DRH, car les premières recrues ne sont pas simplement des recrues : elles sont des membres de l’équipe fondatrice.”

Définir le poste et les missions

Un recrutement ne s’improvise pas, quelles que soient les raisons de l’embauche : remplacement, stage ou création de poste. Il faut donc définir clairement le poste et la mission du futur employé, expliquer la place de la future recrue au sein de l’équipe, son rôle et ce qu’elle va apporter à l’entreprise.

Il faut également détailler le travail en termes de quantité, de qualité, de relations internes et externes ainsi que les objectifs. Cette synthèse est très importante car elle va permettre au candidat de se projeter et à la nouvelle recrue de s’intégrer plus facilement dans l’entreprise.

Définir les compétences recherchées

Une fois la mission définie, il est important de déterminer les compétences recherchées en les classant en deux catégories : les compétences prioritaires et les secondaires.

Les compétences prioritaires sont celles sur lesquelles il ne faut pas faire l’impasse au moment de la pré-sélection de CV car elles sont indispensables à la bonne réalisation de la mission. Les compétences secondaires ne sont pas indispensables, mais pourront faciliter l’intégration ou offrir de nouvelles possibilités de développement à la startup.

  • Twitter
  • Linkedin

Envisager les conséquences d’une nouvelle arrivée dans l’entreprise

L’arrivée d’une nouvelle collaboratrice ou d’un nouveau collaborateur dans une entreprise est un événement important, d’autant plus dans une startup où chaque ressource humaine apporte sa contribution au développement rapide de l’entreprise.

Il faut donc veiller à la bonne intégration de la nouvelle recrue au sein de l’équipe en anticipant les répercussions de cette arrivée dans l’organisation interne. Il peut être judicieux de prévoir une ou plusieurs journées de formation pour effectuer une mise à niveau technique et faciliter la prise de repères.

Enfin, il faut veiller lors de l’entretien à ce que le caractère du candidat soit compatible avec celui des membres de l’équipe actuels pour que l’intégration se passe au mieux.

Share This