L’IoT Valley est une communauté d’entreprises située à Labège, près de Toulouse, et spécialisée dans l’Internet des Objets. Lancée en 2011 sous le nom de TIC Valley, elle a adopté son nom actuel en 2015 et lancé dans le même temps le Connected Camp, un accélérateur de startups. Focus sur un camping de startups spécialisées dans l’internet des objets.

Pourquoi un écosystème IoT Valley ?

L’écosystème IoT Valley est né de la nécessité de répondre aux principaux problèmes qui entravaient la croissance de l’IoT en France. On voyait notamment des difficultés liées au lancement, au développement et au financement d’un projet dédié aux objets connectés mais aussi la quasi-inexistence de startups IoT BtoB et la mauvaise collaboration entre les ETI / grandes entreprises et les startups.

Le projet IoT Valley a été porté par Ludovic Le Moan, CEO de Sigfox, avec pour objectif de devenir la référence mondiale de l’internet des objets. L’écosystème compte actuellement près de 60 entreprises, soit un peu plus de 600 emplois sur Labège et près de 1 000 emplois en totalité grâce aux effectifs de Sigfox et d’autres startups en France et à l’international.

Aujourd’hui, l’IoT Valley séduit aussi bien des startups qui souhaitent rejoindre le Connected Camp que des grands groupes et accélérateurs de business séduits par les innovations et le potentiel des objets connectés. On retrouve ainsi la SNCF, qui y a installé un labo dédié à l’open innovation, mais aussi des grandes ESN (entreprise de services du numérique) comme que Capgemini ou CGI. De leur côté, les entreprises industrielles telles que l’équipementier Daher n’hésitent pas à former une équipe de R&D au sein de l’IoT Valley afin d’accélérer leur transformation digitale et le développement de nouvelles solutions connectées.

L’IoT Valley favorise ainsi le développement de nouveaux services et nouvelles solutions IoT.

  • Twitter
  • Linkedin

S’agrandir et attirer de grands groupes internationaux

Bien entendu, l’ambition de cet écosystème est de devenir la référence européenne, voire mondiale, dans les objets connectés. Pour ce faire, cette Silicon Valley de l’Internet des Objets peut compter sur son nouveau projet immobilier de 85 000 m2 à aménager. La première « livraison » sera un lot de 22 000 m2 qui sortira de terre en 2019. D’un montant de 50 millions d’euros, il a été financé en partie par la région Occitanie et de l’autre par des investisseurs privés. Il regroupera des espaces de bureaux et de co-working, une agora modulable, des lieux de formation, des parkings, 1 000 m2 de commerce ainsi qu’un hôtel de 140 chambres. Le nouveau siège de Sigfox fera partie de ce premier lot et occupera de 8 900 m2 et au moins 10 000 m2 seront réservés à la communauté de startups de l’IoT Valley. Une école de design industriel devrait aussi voir le jour.

Ce nouvel espace s’annonce comme un élément important pour attirer de nouvelles startups et jeunes pousses prometteuses sur le site toulousain.

Share This