SkyReal permet de réaliser un prototypage en réalité virtuelle et de s’immerger en mode collaboratif dans l’environnement 3D créé afin de réduire les coûts et les temps de conception de projets industriels.

  • Twitter
  • Linkedin

Quand Airbus externalise ses projets de VR

L’entreprise SkyReal trouve ses origines au sein du groupe Airbus qui a investi dans la réalité virtuelle pour ses propres process industriels depuis le début des années 2000. Après un déploiement de la VR dans de nombreux sites, le groupe d’aéronautique décide d’externaliser son activité de R&D en Réalité Virtuelle et cède notamment les droits d’exploitation à Hugo Falgarone, qui a ainsi créé SkyReal en 2017 et en est aujourd’hui le CEO.

« Fin 2017, nous décidons d’externaliser l’équipe et le business. Nous étions convaincu qu’il y avait quelque chose de plus grand à faire. C’est là que naît SkyReal. Mon premier challenge a été de faire que mes anciens collègues deviennent mes premiers clients » explique Hugo Falgarone. Après une seule année d’existence, SkyReal réalisait déjà 600 000 euros de chiffre d’affaires.

L’objectif de l’entreprise était dès le départ de créer une solution standard sur le marché. « J’ai passé 17 ans au sein de la cellule innovation d’Airbus Group, continue le CEO. Nous avons très vite mesuré le potentiel de la réalité virtuelle, dès 2005. »

Un gain de temps et d’argent grâce à la VR

SkyReal propose une solution innovante de Réalité Virtuelle dans le but de valider rapidement les concepts et les idées d’un projet industriel. L’outil permet notamment de réduire les coûts des entreprises du secteur de l’industrie, tant en termes de temps passé que d’investissement. En effet, le principal enjeu des clients de l’entreprise est de pouvoir concevoir des projets industriels d’envergure en un laps de temps très court tout en maîtrisant le planning de développement et les coûts engagés. Grâce à la VR, il est possible d’optimiser les process industriels de conception.

La startup propose de réaliser un prototypage en réalité virtuelle puis de s’immerger en équipe, jusqu’à 100 collaborateurs répartis sur plusieurs sites, dans un environnement 3D créé. La simulation offre alors des interactions très réalistes et bien plus précises qu’avec des maquettes 3D en CAO (Conception Assistée par Ordinateur) utilisées habituellement pour les prototypes physiques. De plus, il est possible de renouveler l’expérience en VR de nombreuses fois et sans limitation.

  • Twitter
  • Linkedin

Adapter la VR à de nouveaux secteurs

En intégrant le programme HPE, SkyReal profite d’un an de solutions et moyens innovants afin d’accélérer son projet. « Depuis notre lancement nous avons fait le choix de miser sur la R&D et de nous entourer de développeurs expérimentés afin de proposer une technologie à même de répondre aux besoins des industries qui cherchent des solutions innovantes pour améliorer leurs process. Ce choix s’avère payant. Aujourd’hui, nous sommes très heureux et fiers d’avoir été sélectionnés pour bénéficier du savoir-faire et de l’expertise de HPE et nous espérons devenir, à terme, un partenaire privilégié. C’est une opportunité unique et une grande reconnaissance pour SkyReal qui a su démontrer la pertinence de sa solution technologique appliquée au secteur industriel ».

Au mois de juin, SkyReal a déjà signé un important contrat avec ÅKP, un centre d’innovation de premier plan en Norvège pour les entreprises maritimes et navales. La collaboration a porté ses fruits puisque SkyReal a considérablement réduit les risques d’erreurs de conception tout en permettant d’envisager des solutions alternatives sur des projets d’infrastructures.

« En introduisant SkyReal dans leur process de conception, nos partenaires ont été capables d’accélérer les processus de développement de leur projet. Ils ont pu détecter des erreurs à un stade très précoce, résoudre rapidement les problèmes rencontrés, et finalement éviter et anticiper la multiplication de nombreuses déconvenues au fur et à mesure de leur avancée » explique Jan Børre Rydningen, Senior Advisor chez ÅKP.

Pour SkyReal, ce contrat a été l’occasion de déployer sa solution dans un autre domaine que l’industrie aéronautique. Une preuve que l’outil est adaptable et que la Réalité Virtuelle est promis à un bel avenir dans l’industrie.

« Traditionnellement déployée dans l’industrie aéronautique, nous montrons grâce à cette première référence dans le secteur maritime et naval que SkyReal s’adapte parfaitement bien aux problématiques industrielles de nombreux acteurs quel que soit leur secteur d’activité. Nous remercions donc ÅKP pour sa confiance ; c’est une belle reconnaissance » conclut Hugo Falgarone.

Share This