Connaissez-vous les « Portraits de startupers » ? Ce sont près de 300 articles sur des entrepreneurs qui racontent leurs aventures de création d’entreprise. Sébastien Bourguignon, expert en transformation digitale et auteur du livre blanc Portrait de Startupers, est notre Frappé du Mois de juin !

1-   Bonjour Sébastien ! Peux-tu te présenter en 3 mots ? 

 

Passionné
  • Twitter
  • Linkedin

Passionné

Je crois que c’est sûrement ce qui me décrit le mieux, lorsque je m’intéresse à quelque chose je ne le fais pas à moitié. Le plus difficile c’est de devoir faire des choix, car je suis passionné par beaucoup de choses, certains diraient trop, et ils n’auraient pas tort. Lorsque je me passionne pour une nouvelle thématique, je la décortique sous toutes ses coutures, jusqu’à la maitriser.

Ambitieux
  • Twitter
  • Linkedin

Ambitieux

Dans notre société française, il est rarement bien vu de dire que l’on est ambitieux, mais en ce qui me concerne je l’assume complètement. C’est cette ambition qui me pousse au quotidien à chercher à sortir de ma zone de confort, à vouloir développer de nouvelles compétences ou à rencontrer de nouvelles personnes pour enrichir mon réseau et mes connaissances.

Entrepreneur
  • Twitter
  • Linkedin

Entrepreneur

Je ne le suis pas encore, ou en tout pour être plus précis pas tout à fait, tout du moins ce n’est pas l’activité qui me fait gagner ma vie. Je développe régulièrement de nouveaux projets professionnels ou extra professionnels avec un réel esprit d’entreprise. Et qui sait, dans un avenir plus ou moins proche cela pourrait aboutir à un vrai projet entrepreneurial 😃

2-    Quelles sont tes 2 obsessions ? 

Difficile de s’arrêter à deux seulement. Par nature, je dirais tout ce qui touche à l’innovation et au numérique, ce sont les sujets qui me passionnent au quotidien, d’ailleurs c’est aussi mon job. Si je devais n’en choisir que deux, je dirais les startups pour commencer et la blockchain ensuite.

Mon obsession pour les startups est liée plus largement à l’admiration que j’ai développée depuis de nombreuses années pour les entrepreneurs. Du coup, c’est lorsque le label French Tech a été créé en 2014 et qu’on a commencé à entendre parler de startups matin, midi et soir dans les médias, c’est là que j’ai commencé à me pencher sérieusement sur ces entreprises qui étaient devenues en peu de temps un objet d’attention particulier. Depuis, cela ne me quitte plus, je trouve cet environnement passionnant, riche en innovation, dynamique et extrêmement bienveillant.

Concernant ma deuxième obsession, elle est plus récente mais en même temps porteuse de tellement de capacité à révolutionner notre monde et la façon dont nous interagissons les uns avec les autres, il s’agit de la Blockchain. Pour ceux qui n’en n’auraient pas encore entendu parler, c’est la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies, dont Bitcoin en tête d’affiche. Je m’y suis intéressé il y a maintenant un an et demi parce que cela émergeait sur le marché des nouvelles technologies. Par ailleurs, il y avait de nouvelles opportunités pour mes clients à s’y confronter, et puis je suis tombé dedans en un rien de temps. Cette technologie est vaste, captivante par les concepts qu’elle porte et de nature à pouvoir transformer en profondeur notre quotidien, je ne pouvais pas passer à côté.

 

3-    Tu publies chaque année un livre blanc Portraits de Startuper. Comment t’es venue cette idée ? 

Le point de départ n’est pas forcément le livre blanc, si je reprends l’histoire au début, le sujet était de publier régulièrement sur mon blog des #PortraitDeStartuper. En effet, en 2015, alors que je me posais beaucoup de questions quant à l’opportunité de me lancer dans un projet de startup, je me suis demandé comme beaucoup par quel où commencer. À l’époque, je venais de lancer mon blog depuis quelques semaines, je me suis donc dit qu’un bon moyen de le faire serait de demander à d’autres comment eux-mêmes l’avaient fait. L’idée est donc née comme cela, j’ai contacté quelques startupers pour leur proposer de répondre à mes questions que j’allais publier ensuite sur mon site. J’ai sollicité une vingtaine de startupers en me disant que si quatre ou cinq me répondaient ce n’était déjà pas mal.

Ce que je ne maitrisais pas encore à ce moment-là, c’est que les startupers sont tout d’abord très faciles d’accès et ont une volonté importante de partage. De ma vingtaine de demandes, j’ai ainsi reçu une dizaine de réponses, toute variées, précises et enrichissantes. Je les ai partagées par sur mon blog et les réseaux sociaux, et j’ai eu d’excellents retours de la part des startupers pour commencer et de mes communautés sur Twitter, LinkedIn et Facebook. J’ai donc décidé de poursuivre l’aventure jusqu’à en faire 80 en 2015. Et puis, beaucoup de monde me disait à l’époque qu’il fallait que je fasse quelque chose d’autre avec ces portraits. Beaucoup m’ont dit que cela aurait été bien d’en faire un livre, je ne me sentais pas capable de l’éditer moi-même ou de chercher un éditeur pour le faire, alors j’ai tout simplement décidé de sortir un livre blanc, un eBook qui a été vu plus de 450 000 fois au total. On retrouve dedans 80 portraits et une vingtaine de contributions d’experts et de personnalités du monde de l’innovation, du digital et des startups dont Axelle Lemaire, Gilles Babinet ou encore Emmanuelle Leneuf.

Suite à la publication de ce premier livre blanc, en 2016 un éditeur est venu vers moi, Maxima, pour me proposer de l’éditer et de le sortir en librairie. J’ai accepté volontiers cette proposition mais sur la base d’un travail de contenu réalisé en partie sur des portraits publiés en 2015 pour la saison 1, et d’autres publiés en 2016 pour la saison 2. J’ai par ailleurs cherché de nouvelles contributions de la part de nouveaux experts avec une dizaines de personnalités qui ont gentiment accepté de participer. Le livre est donc sorti le 5 janvier 2017 et s’appelle tout simplement « Portraits de startupers – édition 2017 ».

Je travaille actuellement à la préparation du deuxième livre blanc qui sortira normalement à la rentrée et qui portera sur les 100 portraits réalisés pour la saison 2, celle de l’année dernière.

 

4-    Quelles sont les nouveautés cette année ? 

Les nouveautés dans ce livre blanc à venir sont tout d’abord de nouvelles contributions de professionnels de l’innovation et des startups qui vont enrichir le contenu, pour certains qui n’avaient jamais participé, pour d’autres ce sont des contributeurs qui remettent le couvert après le succès du premier opus. Le livre blanc aura aussi un nouveau format, car comme le disait un mes enseignants à Dauphine, la forme c’est le fond qui remonte à la surface, j’y accorde donc une attention tout à fait particulière.

Et puis, dernière nouveauté et pas des moindres, j’ai eu la chance de pouvoir travailler avec les étudiants du MBA MCI (Digital Marketing et Commerce sur Internet) du Pôle universitaire Léonard de Vinci. Ils m’ont aidé à formaliser un ensemble d’infographies très percutantes qui seront publiées dans le livre blanc et sur les réseaux sociaux au moment de sa sortie, ils m’ont aussi aidé à sourcer de nouveaux contributeurs et à prendre contact avec eux, enfin ils m’ont proposé un dossier complet pour rendre la campagne de communication lors de la publication du livre la plus virale possible. Bref, j’ai passé quelques semaines à interagir avec eux et ils sont très professionnels et particulièrement aguerris aux enjeux du marketing digitale, ce fut un réel plaisir.

 

5-    Comment détectez-vous les startupers et comment les sélectionnez-vous ? 

C’est très hétérogène, je n’ai pas de technique toute cuite 😃. Tout d’abord je m’adresse aux startupers qui m’intéressent, ceux dont le parcours est remarquable ou dont le produit ou service me plait. Et puis, j’ai développé depuis trois saisons un réseau dans l’écosystème sur lequel je me repose, je sollicite ainsi les startupers qui ont déjà participé au projet et les structures d’accompagnement (incubateurs, accélérateurs, pépinière, …) qui ont des viviers de startups très dynamiques qui peuvent être intéressées par le projet. Enfin, j’ai maintenant aussi beaucoup de professionnels des RP, voire des startupers eux-mêmes, qui viennent vers moi au travers de mon blog ou des réseaux sociaux pour me demander à participer au projet.

Par défaut, je ne mets aucune barrière à l’entrée, je pars du principe que tous les projets et les entrepreneurs ont des histoires intéressantes à raconter. Qu’il s’agisse d’un jeune encore étudiant ou fraîchement sorti de l’école, d’un professionnel en reconversion ou encore d’un serial entrepreneur, ils ont tous des histoires passionnantes à nous raconter sur ce qu’ils ont fait pour en arriver là où ils sont ou même sur ce qu’ils sont en train de faire actuellement pour faire vivre et se développer leur entreprise.

 

6-    A qui s’adresse ce livre blanc ?

Mon premier livre blanc comme celui qui va sortir, et mon livre publié en début d’année, s’adressent avant tout à des gens qui se posent la question de se lancer dans un projet entrepreneurial. Ceux que cela démange de sauter le pas, de passer à l’action mais qui ne savent pas vraiment par quel bout le prendre. J’ai longtemps imaginé que les entrepreneurs étaient des personnes pas comme les autres, des sortes de super-héros, c’était d’ailleurs l’objet de l’introduction de mon premier livre blanc « Le startuper ce super-héros ». Ces ouvrages sont donc un moyen pour tout un chacun de démystifier un peu le job d’entrepreneur / startuper, le rendre plus accessible à ceux qui hésitent encore pour se lancer.

Je pense que ces livres sont aussi destinés aux entrepreneurs eux-mêmes, ils sont tous intéressés par savoir comment d’autres ont fait ce qu’ils ont fait, comment ils ont surmonté telle ou telle difficulté ou encore comment ils ont financé leur projet. Cet écosystème est par ailleurs très resserré, tout le monde se connait, les amitiés sont nombreuses, et les entrepreneurs sont intéressés par ce qui peut arriver de bien à leurs relations, ou comment se développe leur projet.

Enfin, je pense que cela s’adresse plus généralement aux professionnels de l’innovation et du digital qui pourront découvrir des projets et des technologies qui pourront peut-être les aider dans leurs projets ou avec lesquels ils pourront peut-être nouer un partenariat à terme.

 

Pour vous procurer le livre « Portraits de startupers – édition 2017 », cliquez sur la couverture

Share This